Grand C, petit c, Pro C, mini c

Est-ce que toutes les productions, toutes les actions créatives sont du même niveau? Dans une même catégorie? Deux divisions ont certainement une notoriété plus étendue soit le Grand C et le petit c. La première est incontestablement la plus connue puisqu’elle comprend la créativité qui « change le monde », celle qui provoque des changements culturels, technologiques, scientifiques, etc. L’impressionnisme, la théorie de la relativité, la découverte de l’ADN apparaissent comme des exemples célèbres. Quant au petit c, il s’agit plutôt des comportements reconnus par les collègues du domaine ainsi que la société comme étant créatifs sans être « révolutionnaires ». Une pièce de théâtre, un matériau composite ou une ligne de vêtements peuvent être parmi les exemples de ce niveau.

En étudiant les comportements créatifs de nombreux individus, certains experts ont ajouté deux autres catégories soit le Pro C et le mini c. La première comporte les actions créatives que les gens réalisent dans le cadre de leur travail. Leur créativité est dirigée vers la modification (l’amélioration) de leur environnement professionnel. Ils sont les mieux placés pour comprendre les enjeux et résoudre les défis qui se présentent. Finalement, le mini c représente les gestes quotidiens, accomplis par toute personne qui modifie d’une manière ou d’une autre la façon dont elle les fait habituellement. Préparer un repas avec des ingrédients restant au réfrigérateur, bricoler un costume d’Halloween, réparer un outil de jardin, etc. Toutes ces activités exigent d’un individu qu’il fasse preuve de créativité pour réaliser une tâche de manière inhabituelle (on l’appelle aussi « créativité personnelle »).

Aussi dans la série Créativité
Allez-y, soyez créatifs!
La créativité : spécifique ou générale?
La métacognition, stimulante ou inhibitrice pour la créativité?