Innover sur le plan du développement professionnel : le kata d’amélioration continue

Que s’est-il passé au juste dans la tête de Mike Rother lorsqu’il a eu l’idée d’utiliser la technique du kata en sport de combat pour en faire un modèle scientifique de pratique réflexive et d’amélioration continue chez Toyota? Je me demande s’il se doutait alors que cette technique serait aujourd’hui une pratique phare en lean management partout dans le monde et qu’elle prendrait vie dans une école du Québec, chez nous au Collège Sainte-Anne.

Les forces du kata d’amélioration

Lorsque j’ai reçu la formation de Mike Rother lui-même en 2015 (merci à Jean-Marc Legentil), j’en ai tout de suite compris le potentiel dans le  développement professionnel des enseignants:

  • Il vise l’atteinte des objectifs par étapes.
  • Il se vit en mode collaboratif.  On aime ça beaucoup!
  • Il instaure des habitudes encadrées de pratique réflexive et une posture d’apprentissage continu – growth mindset.
  • Il tire profit des erreurs et des échecs. Waouh!
  • Il contribue à la culture de créativité et d’innovation; les apprenants sont constamment en recherche de solutions.
  • Plus que tout, il implique un engagement réel de tous dans l’atteinte des objectifs d’un plan stratégique ou d’une vision.

Pas mal, n’est-ce pas?

 

Qu’est-ce qu’un kata d’amélioration?

Le kata de karaté est fait de mouvements techniques pratiqués à répétition, de telle sorte qu’un combattant les aura si bien intégrés, qu’il aura le réflexe de les utiliser en situation de combat ou de stress.  

Le kata d’amélioration, quant à lui, est fait de questions ouvertes posées et répondues à répétition, de telle sorte qu’un apprenant les aura si bien intégrées, qu’il aura le réflexe de se les poser face à une difficulté.  

Pas fou, n’est-ce pas?

 

Les questions fondamentales du KATA d’amélioration adaptées à la réalité de l’éducation

1. Quel est le but que je veux atteindre?

2. La situation actuelle : où est-ce que j’en suis? Quels sont les obstacles qui se dressent entre maintenant et mon but?

3. À quel obstacle vais-je m’attaquer en premier?

4. Expérimentation
En quoi consistait l’expérimentation que j’ai menée?
À quels résultats est-ce que je m’attendais?
Que s’est-il passé en réalité?
Ce pas étant franchi, qu’est-ce que j’en ai appris?

3. Préparation de l’expérimentation suivante (retour à 3)
Quelle sera ma prochaine expérimentation?
À quels résultats est-ce que je m’attends?
Dans combien de temps pourrons-nous nous arrêter et étudier les leçons à en tirer?

 

Comment se vit un kata d’amélioration?

Dans le modèle de Rother, le kata se vit à 2, un coach et un coaché, qui se rencontrent fréquemment et sur une base régulière. Chez nous, nous l’avons adapté pour le faire vivre un peu différemment.  Voici la démarche que nous avons choisie:

  1. Regrouper quelques enseignants (3-4) qui partagent des objectifs similaires.
  2. Nommer un coach par équipe.  Les préparer au préalable. C’est essentiel!
  3. Organiser des rencontres fréquentes et régulières (sur du temps pédagogique).
  4. Garder des traces.  Le portfolio d’équipe sous forme de Padlet est le format que nous avons choisi.
  5. Nourrir le portfolio par une veille, des exemples de pratiques gagnantes, des données probantes, des indicateurs de réussite, ou d’échec.  Voilà pourquoi les coachs sont importants!
  6. Encourager la collaboration en permettant aux enseignants de se visiter, de se rencontrer et de s’entraider entre les rencontres.
  7. Célébrer les accomplissements. Les enseignants doivent avoir la chance de raconter leur parcours s’ils le désirent.

 

Prochainement ceinture noire de la pratique réflexive

Cette année, nos enseignants du primaire et du secondaire vivent le kata, niveau débutant.  Savent-ils combattre? Pas encore, mais ils savent se défendre. Ils seront prêts pour la version intermédiaire (décrite plus haut) dès l’an prochain.

Je vous en redonne des nouvelles?

 

Éloïse Marchand, Jean-Marc Legentil et Sylvain Landry ont magnifiquement traduit la démarche dans le Guide pratique du kata d’amélioration et du kata de coaching : http://www.bell-nordic.com/wp-content/uploads/2016/11/Guide-pratique-US-letter.pdf