La différenciation

TODD ROSE L’A TRÈS BIEN DIT DANS UN TED TALK : QUAND LA U.S. AIR FORCE A DÉCIDÉ DE RENONCER AUX COCKPITS CONÇUS POUR UN PILOTE DE TAILLE MOYENNE ET DE PLUTÔT CONCEVOIR, PUIS UTILISER DES COCKPITS POUR LES PILOTES DE L’EXTRÊME, ELLE A PERMIS D’ADAPTER LE PILOTAGE À L’ENSEMBLE DES PILOTES ET, AINSI, OUVERT À BEAUCOUP PLUS DE GENS LA POSSIBILITÉ DE LE DEVENIR. D’après ce professeur à la Harvard University, la différenciation pédagogique aura le même impact : nous pourrons dès lors cesser de concevoir les cours pour un élève moyen qui n’existe pas et commencer à toucher l’ensemble des élèves dans leurs différences et, de là, permettre à un nombre bien plus important de jeunes de développer leur plein potentiel.

La question de l’égalité est au centre de l’éducation. Or, servir la même assiette à tous les enfants n’apporte pas l’égalité. Au contraire, cette assiette ne rassasie que les élèves à qui elle convient. Les autres sont laissés mal nourris, voire affamés. Au lieu de se bâtir à partir du cours, l’égalité doit être construite en partant des élèves. Il ne s’agit pas de donner la même chose et sous la même forme à tous, mais bien d’adapter le contenu et la forme de sorte à offrir une chance égale à tous les enfants d’exploiter au maximum l’ensemble de leurs capacités.

Consultez le dossier complet!

Télécharger (PDF, 340KB)