L’intelligence artificielle : comment préparer nos jeunes ? – 4 de 4

La plupart d’entre nous considèrent comme avant-gardistes les voitures autonomes, l’assistance vocale et les autres formes de l’intelligence artificielle. Vous avez peut-être vu la prochaine nouveauté de Google : « Google’s AI assistant » qui vous permettra, sous peu, de demander à votre Google Home de prendre vos rendez-vous ! Nos futurs élèves ne seront pas impressionnés par cette technologie, car elle fera partie de leur quotidien. Que devons-nous faire comme enseignant pour nous adapter aux nouvelles réalités de l’intelligence artificielle et des besoins nouveaux de nos étudiants de la génération connectée ?

D’après le National Research Council, l’école doit développer chez les jeunes une combinaison de compétences : flexibilité, créativité, esprit critique, innovation, collaboration, leadership et résolution de problèmes ; en d’autres mots, à peu près les mêmes caractéristiques que nous avons identifiées dans le Cours de demain.

L’IA prendra la place des tâches manuelles et routinières. Pour bien préparer nos jeunes aux emplois du futur, nous devons encourager le développement de qualités propres à l’humain, comme l’empathie, l’adaptabilité et les relations interpersonnelles.

Pour y arriver, impossible de continuer l’enseignement traditionnel. Poursuivons nos efforts et transformons nos classes en espaces d’apprentissage où les jeunes développent ces compétences et qualités !

Aussi dans la série Intelligence artificielle et éducation
L’intelligence artificielle et votre emploi
L’intelligence artificielle et votre rôle d’enseignant
L’intelligence artificielle et la personnalisation de l’apprentissage