L’intelligence artificielle et votre rôle d’enseignant – 2 de 4

Quelles sont les tâches les plus accablantes pour un enseignant ? À mon avis, répondre aux questions en ligne la veille d’un examen et passer des heures à corriger. Connaissez-vous Jill Watson ? Jill était l’une des 15 assistants du professeur Ashok Goel à Georgia Tech. Elle a été la première assistante enseignante virtuelle. Tout comme les autres assistants, elle devait répondre aux questions des étudiants lors des forums d’échanges. Elle était en mesure de répondre à des questions spécifiques des étudiants dans la préparation de leurs examens ou à de simples questions du style combien de mots avons-nous besoin pour la dissertation. À la grande surprise de tous, aucun étudiant n’a pu déceler qu’elle n’était pas réelle (Ted Talk : A teacher assistant name Jill).

Voici un exemple de comment l’IA peut améliorer la tâche des enseignants. Moins de temps à répondre à des courriels, plus de temps pour être créatif dans la préparation de vos cours. Et qu’en est-il des heures passées à corriger ? Pour les choix multiples et les questions courtes, Moodle, Google Form et d’autres logiciels peuvent déjà faire les corrections pour vous. En ce qui concerne les dissertations et les questions de réflexion, c’est plus complexe. Il existe cependant déjà plusieurs expérimentations, entre autres Gradescope, qui peut réduire jusqu’à 50 % le quantité de corrections. Vous avez certainement très hâte au jour où vous pourrez passer toutes vos copies dans « la machine » et remettre de beaux examens corrigés et commentés, sans y avoir passé votre fin de semaine.

Aussi dans la série Intelligence artificielle et éducation
L’intelligence artificielle et votre emploi